La République tunisienne    

   Le ministère des affaires locales  

Situation géographique

Djerba Midoun

La formation de cette île qui est sépare du continent par un bras de mer, le canal d'Ajim, large d'à peine 2.500m, remonte à l'effondrement des falaises rougeâtres d'El Jorf, il y a près d'un million d'années, vers la fin du quaternaire.
Djerba se situe dans le sud de la Tunisie, à quelque 50 km au nord de Médenine, entre les péninsules de Jorf et de Zarzis. Elle est rattachée au continent depuis l'époque romaine par un viaduc (une chaussée de 7 kilomètres environ) qui relie son extrémité sud-est à la péninsule de Zarzis. Mais à l'ouest, Djerba n'est séparée de la terre ferme que de 2,5 km et des bacs y assurent la traversée entre le Jorf et Ajim. Le relief de Djerba est presque totalement plat. L'altitude maximale sur l'île n'est que de 52 mètres au-dessus du niveau de la mer.Mais on remarque des formations rocheuses côtières pas très loin du phare de Taguermez ou bien celle de borj jillij à coté d' Ajim. Les possibilités de l’agriculture sont très limitées par les sols pauvres et la sécheresse, il pleut très peu à Djerba (200 millimètres de pluie par an). De petites nappes d’eau exploitées par des puits permettent l’entretien de petits jardins vergers irrigués (figuiers, abricotiers, pêchers, grenadiers, vignes, légumes). Des oliviers, souvent très vieux, des palmiers, une céréaliculture extensive (blé, orge) et un petit élevage (moutons) fournissent des ressources supplémentaires. Petits propriétaires exploitants, les Djerbiens habitent des maisons bien construites, avec un puits et des citernes (fesguiya ) pour recueillir l' eau de pluie, bâties dans des jardins vergers limités par des levées de terre (tabia). Trop nombreux (130 000, soit 180 hab. au kilomètre carré) et entreprenants, ils ont toujours cherché des revenus complémentaires sur le continent: achats de terres céréalières cultivées en association, moutons confiés aux pasteurs de la Djaffara. Par ailleurs, la mer leur fournit les produits de la pêche traditionnelle (sharfia), de la cueillette des éponges et des huîtres. Le remarquable essor du tourisme, favorisé par ses plages magnifiques et un aéroport international, a ravivé l'artisanat d' art; celui de la poterie utilitaire se maintient à Gallala. Mais l' émigration temporaire des hommes continue d'assurer aux familles d' importantes ressources. Le Climat de Djerba a fait sa renommée. En effet, l'influence du climat désertique, qui servit à cette latitude sur le continent, est tempérée par la présence de la mer. Et donc un climat doux, méditerranéen qui domine. Descendant rarement en dessous de 10° au plus froids de l'hiver L'hiver est très court à Djerba, à peine trois mois, avec une température qui varie entre 11 et 20 °C. La température ne dépasse généralement pas les 36° au cSur de l'été. Les pluies sont rares, il est vrai, mais l'humidité de l'air compense le manque de précipitations.A Djerba « L'air est si doux qu'il empêche de mourir (G.Flaubert) ». «A Djerba vous découvrirez la cinquième saison.. ce climat spéciale de l' île de Djerba , si étrange, fait de sécheresse extrême, de brise marine, de fraîcheur et de rosées nocturnes, de quelque chose de rationnel, de tempéré en tout ». La campagne de Djerba, malgré l'afflux des touristes, reste très calme et miraculeusement préservée avec ses menzel (Maisons familiales typiques), ses dômes blancs, ses vergers, ses plus d'un million palmiers et ses 500 000 oliviers. Chaque village possède sa propre personnalité. L'olivier reste l'élément clé de l'agriculture à Djerba, partout dans l île à l'intérieur ou au long des routes on observe plusieurs hectares d’oliveraies, des arbres millénaires au tronc noué certains âgés de plus de 2000 ans. Parfois les racines des arbres s’enfoncent jusqu'à cinq mètre dans le sol ou même plus à la recherche de l’eau.

Rendez nous visite!

Inscription Newsletters

Inscrivez vous dans notre service de newslettres pour être toujours informé des nouveautés de la ville!